top of page
Lignes ondulées abstraites

Art de vivre en présence

Accompagnement de l’être

dans une perspective non-duelle.

Fond dégradé

L'art de vivre en présence, pourquoi faire ?
A la fois pour rien, et pour tout.

Il semble que, pour beaucoup, nous ayons des vies bien remplies. Nous pouvons accomplir et obtenir beaucoup de choses, mais souvent, sans nous sentir profondément satisfait.e, ou sentir une joie de vivre durable.

Malgré tout ce que nous apprenons, obtenons ou réalisons pour nous épanouir et équilibrer notre vie, nous nous sentons souvent divisé.e, incomplet.e, anxieux.euse ou tendu.e, décentré.e ou comme à côté de nous-même.

 

Même si la richesse relationnelle et matérielle prend place dans notre vie, nous pouvons sentir le manque d’une véritable sérénité, et d’un contact plus essentiel, plus profond, plus limpide avec la vie qui nous habite et qui nous entoure.

 

Alors nous essayons de trouver à l’extérieur, ou dans le futur, les solutions à ce sentiment de manque ;

à travers une quête d’amour ou de réussite, par exemple. Mais quel que soit ce que nous avons déjà, il semble que nous soyons toujours en train de chercher quelque chose. Comme une complétude.

Et sans nous en rendre compte, nous repoussons le rendez-vous qui se présente à cet instant-même, là où nous sommes.

L’intensité, la saveur, l’amour ou la paix que nous cherchons à obtenir par divers moyens, plus ou moins addictifs, nous parlent d’un mal-être, peut-être du manque de conscience d’être de ce que nous sommes dans le fond, d'un manque apparent de nous-même. Cette conscience de soi est comme occultée par une tendance à vivre, non pas en présence directe avec notre réalité, mais à travers les représentations que nous avons d’elle et de nous-mêmes.

Alors que bien souvent, nous croyons que être dépend de notre devenir, faire, avoir, réussir, paraître ou maîtriser quelque chose, l’art de vivre en conscience peut-être l'occasion de constater que être précède tout cela, qu'il en est le cœur et la source, et qu'il ne dépend en rien de tout cela.

Ainsi, dans ce monde où le bon sens est de faire, d'avoir et de paraître avant d'être, ce retournement de perspective constitue en soi une révolution.

Comme le soleil, au centre de notre système solaire, notre conscience d’être brille en notre centre, témoin immuable des cycles, des changements et des transformations.

Comme le soleil, on ne peut pas la regarder directement : en notre centre, nous ne voyons rien. Et cependant, comme le soleil éclaire la lune et les planètes, notre conscience fait apparaître ce qui se meut en nous et autour de nous.

N.B : seulement, à la différence de notre soleil, la présence est a-locale, et non-séparée de ce qui est perçu.

 

L’art de vivre en conscience, c’est l’art de voir apparaître tous les aspects de notre existence depuis le cœur rayonnant de la vie que nous sommes : la présence.


​Présence à notre nature consciente :

En observant les évènements qui se présentent, depuis notre conscience d'être, nous les distinguons de ce qui les voit, de ce que nous sommes essentiellement, et qui est toujours là, sans être une personne. Nous distinguons ce qui est limité de ce qui est illimité. Ce qui est transitoire de ce qui est toujours présent. Depuis ce "centre" immuable et impersonnel, nous pouvons faire l’expérience que nous ne sommes pas définis par ce qui apparaît, que nous ne sommes rien de cela, et que nous sommes au-delà de tout ce qui se manifeste ou existe.


Présence à tout ce que nous percevons :

En nous offrant l’occasion d’être présent.e à notre expérience sensorielle, et notamment lors de situations qui semblent nous décentrer, que nous cherchons à fuir ou à affronter par exemple, nous "offrons" à ce qui réagit en nous, qui se sent séparé, incomplet ou menacé, cette ouverture inconditionnelle qui est toujours là dans le fond. Nous pouvons sentir que nous faisons naturellement corps avec toutes ces sensations, percevoir l’accord intime qui anime toutes choses, réaliser que c'est notre nature essentielle qui prend corps sous ces formes là. Nous pouvons faire l’expérience que nous sommes tout, et que nous sommes au cœur de tout ce qui se manifeste et existe.

Ainsi, nous découvrons que ce que nous sommes est à la fois rien et tout, ne change jamais, tout en étant tout changement.

En revenant à cette présence, nous voyons donc que nous n’avons pas besoin de changer ; et, en même temps, constater des changements, comme nous voir offrir plus naturellement, à notre entourage, comme à nous-mêmes, les qualités de cette présence que nous attendons parfois douloureusement de l’extérieur : écoute, attention, acceptation, bienveillance, amour.

Plus nous répondons présent.e à ce qui se présente directement dans notre expérience, y compris à nos détours, plus les qualités de la présence se reflètent et s'actualisent naturellement dans notre vie. Nous nous sentons moins déstabilisé.e, divisé.e ou demandeur.euse face aux événements de la vie ; nous nous sentons plus ouvert.e et serein.e. Nous voyons grandir la simple joie d'être vivant.e.

A la lumière de la présence, la vie ordinaire peut révéler un éclat, une fraîcheur, une intensité et une harmonie insoupçonnées.

C'est quoi ?
A la fois rien et tout.

Comment faire ? Rien à faire, et tout contribue.

La présence est ce que nous sommes, indéfectiblement, même lorsque nous nous en sentons coupé.e ; et en même temps, elle peut se découvrir de plus en plus, et s’approfondir par le biais de deux «pratiques» se nourrissant l’une l’autre :

Par des rappels de conscience à notre propre conscience, ainsi qu'à notre expérience sensorielle, émotionnelle et mentale immédiates, ou à ce qui lui résiste, au gré de nos activités journalières.

Ce retour à la vie présente est comme un fil d’Ariane qui nous guide dans notre labyrinthe intérieur, nous rendant instantanément au cœur de la vie, où nous sommes dans le fond, et d’où nous pouvons goûter une paix vibrante, ou rencontrer ce qui cherche cette paix et cette complétude en nous .

Par des rendez-vous consacrés à l’investigation de la conscience, à l'art d'être avec ce qui se présente, et à la découverte de ce que nous sommes fondamentalement.

  • En entretien individuel en visio.

  • Au cours d’ateliers en petit groupe.

  • En stage de 2 ou 3 jours, en binôme avec Lila Faure, professeur d'arts énergétiques (Taï Chi Chuan, Chi Gong... accessible à tous), sur les contreforts de la Chartreuse.
    www.artduchigresivaudan.fr

Ces rencontres, en présentiel ou en visio, ont pour intention de favoriser une autonomie et un approfondissement dans l’art de vivre en présence, au quotidien.

En nous donnant régulièrement l'occasion de revenir à notre nature d'écoute, d'ouverture et de disponibilité, nous constatons que ce qui voile bien souvent cette présence peut également devenir ce qui la souligne, la dévoile et la révèle ; et qu’à chaque moment, en constatant le mouvement des sensations, des émotions et des pensées qui apparaissent, nous pouvons instantanément nous retrouver à leur source, au cœur du présent, d'où l’on peut reconnaître notre intimité essentielle avec toutes les formes et mouvements de la vie.

Les étoiles

Entretien individuel

Entretien ou accompagnement qui soutient à être avec ce qui se vit depuis notre nature essentielle.

50 min - 50 €

Stage
Corps-Energie-Conscience

Stage Présence en binôme avec Lila Faure :  présence, méditation, explorations de conscience, et arts énergétiques, accessible à tous.

2 ou 3 jours
en résidentiel

bottom of page