top of page
  • Photo du rédacteurAnandi

Présence à l'amour et à l'attachement

Dernière mise à jour : 19 sept. 2023

Un je(u) personnel et transpersonnel de la présence.


Quand je projette ma source d'amour sur une chose ou un être, je vis cet amour comme quelque chose qui peut me compléter, m'échapper ou me soumettre.

Je me vis comme dépendante de l'objet de mon amour et finalement réduite à peu de choses.


Quand je confonds ce par quoi mon cœur s'ouvre à cet instant, avec l'ouverture de mon cœur, je prête à l'autre ce tout que je suis.


Quand je ne confonds plus mon amour avec l'objet de mon amour, je n'exige plus de celui-ci qu'il soit ma source de plénitude. Je peux l'aimer tel qu'il est, et le laisser libre d'être ce qu'il est.


Quand j'entends et rejoins mon besoin de complétude, alors, au moment où je l'embrasse de tout mon être et de tous mes sens tel qu'il est, je ne demande plus à mon objet d'amour de combler le manque de moi-même. Il n'y a plus ni objet, ni moi-même. Il y a seulement l'amour.


Quand ce que j'aime, c'est être présente à ce que je suis juste là, et être présente à ce que j'aime, non plus comme un objet, mais comme la vie même, ce que je goûte de si doux, c'est l'amour que je suis.

4 vues

Posts récents

Voir tout

Комментарии


bottom of page